jeudi 15 octobre 2020

Les élèves de 1e STI2D au cœur de l’innovation numérique

Dans le cadre d’une réflexion sur les métiers du numérique, Mme Louchart et Mme Obert ont emmené les élèves de 1e STI2D à Valenciennes, au parc des Rives Créatives de L’Escaut.

 


Le matin, les élèves ont découvert la Serre Numérique. Guidés par Ludivine Demarcq, ils ont parcouru le vaste bâtiment en forme de clé USB, conçu pour favoriser les échanges entre entreprises, écoles, porteurs de projets. A la Serre Numérique, on trouve les 3 écoles Rubika : l’Institut Supérieur de Design, Supinfocom et Supinfogame. Les élèves ont aussi rencontré Guilhem Mallet, co-fondateur du projet Volarela (jeu destiné aux 8-12 ans), et ont découvert différentes imprimantes 3D.
 
Maquette en pâte à modeler, réalisée par les élèves de Rubika. Parce que l'imagination est très importante dans le domaine du numérique !   
Dans l'atelier imprimantes 3D

L’après-midi, nous nous sommes déplacés de quelques centaines de mètres, passant de Valenciennes à Anzin, sur le site de la Nouvelle Forge, qui offre un espace de coworking, un fab’lab, une pépinière, une école. Accueillis par Jean Bridoux, les élèves ont été répartis en deux ateliers. Le premier atelier a permis des échanges fructueux entre les élèves et des membres de POP School : des parcours très différents les ont réunis à POP School, où ils acquièrent une formation technique, pour devenir par exemple développeur web ou hacker éthique. Le second atelier était une activité imprimante 3D : les élèves ont réfléchi à un produit, un nom, un logo, un slogan ; l’imprimante 3D laser a gravé et découpé sur une plaque de bois leur projet.

Les élèves imaginent un produit, un nom, un logo, un slogan
Maxime présente le produit imaginé par son groupe

Une journée très enrichissante, qui a permis à chacun de mieux connaître les métiers du numérique, et découvrir des méthodes de travail fondées sur l’échange et le partage de compétences.

Photo de groupe prise à la Serre Numérique : les bancs, pots et autres éléments du décor ont été réalisés par une imprimante 3D béton.

 

 

mercredi 23 septembre 2020

La Seconde 5 jury du Prix Femina des Lycéens !

C’est une grande responsabilité qui échoit aux 35 élèves de Seconde 5 : la classe a été sélectionnée pour être jury d’un prix littéraire.

Le Prix Femina des Lycéens, créé en 2016 avec l’aval du jury du Prix Femina et sous l’égide d’Evelyne Bloch-Dano, permet aux élèves de récompenser le meilleur roman parmi une sélection de dix livres parus cette année.

Les élèves ont un peu moins de trois mois pour lire, échanger et débattre ! Quinze autres classes participent au prix sur le territoire national : cela représente 500 lecteurs lycéens.

Les élèves de Seconde 5 ont accueilli la nouvelle avec étonnement et… fierté : laissons la parole au jury !

« Je suis très heureux car j’adore lire, je vais essayer d’en lire le plus possible pour participer activement à la sélection du livre et de l’auteur gagnant cette année. » (Johram)

« C’est une grande tâche qui nous est confiée. Il faudra le faire sérieusement et ne pas être influencé par d’autres personnes. » (Alban)

« Je suis un peu choquée, je ne m’attendais pas à ça et encore moins pour les 10 livres. Cela reste une expérience et je ferai du mieux que je peux » (Anaïs)

« Je suis super contente. C’est une expérience qui va être très chouette je pense » (Saël)

« Je ressens une sensation assez étrange, entre l’appréhension, l’honneur et la joie » (Emeric)

« Nous sommes très chanceux d’avoir été sélectionnés pour être jury car 2 classes pour l’Académie de Lille ce n’est pas beaucoup ! » (Zoé)

« Je suis heureux car nous sommes la seule classe donc nous représentons notre lycée, mais je ne suis qu’un tout tout petit lecteur malheureusement, je n’aime pas lire ! J’essayerai de faire un effort pour l’honneur du lycée, de ma classe et de ma professeure de français » (Noé)

 

Séance d'AP au CDI : en attendant les livres, les élèves font des recherches sur la sélection du Prix Femina grâce à une revue de presse préparée par Mmes Braems et Delbecq

Le mardi 22 septembre, pendant leur heure d’AP, ils ont reçu chacun leur premier roman et ont entamé leur lecture : entre 30 et 47 pages lues, déjà ! Leurs professeurs lisaient à leurs côtés : ceux-ci ont pour rôle d’encourager, de mobiliser et d’animer les débats… mais en aucun cas ils ne les influenceront : ce prix, c’est celui des jeunes lecteurs ! Et quand on connaît l’influence par exemple du Goncourt des Lycéens sur les ventes en librairie, on sait que les lecteurs adultes font d’ordinaire confiance aux jeunes pour distinguer le meilleur ouvrage de l’année.

Bonne lecture à tous… et merci à toute l’équipe enseignante de la Seconde 5 et aux documentalistes qui sont fortement mobilisées.

 Article rédigé par Laurane Santamaria

mercredi 1 juillet 2020

Les élèves du lycée des Flandres partagent les activités créatives menées en fin d'année


Depuis la fermeture du lycée le 16 mars, les élèves ont travaillé à distance, guidés par leurs enseignants.
Quand nous avons appris que les épreuves du bac n’auraient pas lieu, nous avons proposé aux élèves des travaux créatifs, qui ont été mutualisés sur divers padlets et genially.

Les élèves de seconde 5, encadrés par Mme Duterte, ont réalisé des affiches de prévention sur le paludisme et le SIDA.


Après avoir découvert quelques nouvelles proposées par des auteurs contemporains sur le site Cultura : https://www.cultura.com/boutiques/comment-s-occuper-a-la-maison/les-nouvelles-du-lendemain.html, les élèves de 1G7 ont à leur tour créé une nouvelle. Liée au confinement ou pas, les élèves pouvaient choisir leur thème, leur époque, leur style. N'hésitez pas à aller lire leurs nouvelles disponibles sur ce Padlet de Mme Fillat : https://fr.padlet.com/charlottefillat/45fvf7ddmn70pfsa. Bravo à eux !

Lancé le 25 mars, le « Getty Museum Challenge » de Los Angeles invite tous les confinés du monde à reproduire chez eux une œuvre d'art avec les moyens du bord. Les élèves de 1re G3 et de 1re G8 ont à leur tour relevé ce défi lancé par Mme Santamaria en faisant preuve de créativité, de curiosité et d'humour.
Vinci, Vermeer, Delacroix, Dalí… amusez-vous en redécouvrant dans cette galerie virtuelle de nombreux chefs-d’œuvre astucieusement mis en scène par les lycéens. Et vous verrez, même les animaux de compagnie se prêtent au jeu !

En 1e HLP (spécialité Humanités, littérature, philosophie), les élèves de M.Adamo et Mme Obert ont créé leur cabinet de curiosités à distance :

Mme Obert a proposé aux élèves de terminale L divers travaux, parmi lesquels des comptes-rendus de films et livres :