jeudi 8 décembre 2016

30 novembre 2016 : finale départementale de cross

Forte participation pour les élèves du lycée des Flandres ce mercredi 30 novembre 2016 au Stadium de Villeneuve d'Ascq pour la finale départementale de cross sous un soleil radieux.

Le lycée qualifie brillamment deux équipes pour le plus haut niveau régional de cross country.

En effet, les cadets et juniors garçons ont vaillamment défendu les couleurs du lycée, ils terminent respectivement aux 5ème et 6ème sur 26 et 16 équipes engagées.

les cadettes n'ont pas à rougir de leur performance puisqu'elles échouent aux portes de la qualification.

Bravo à toutes les équipes pour votre engagement.

Rendez-vous le mercredi 14 décembre à Armentières pour les finales académiques qui verront s'affronter les meilleurs élèves de toute la région.



1er et 2 décembre : Sciences itinérantes au lycée


Les jeudi 1 et vendredi 2 décembre, l’opération sciences itinérantes a eu lieu au lycée des Flandres. Cette opération menée en collaboration avec l’université de Lille 1, proposait  aux élèves des  14 classes de seconde du lycée de découvrir une autre facette des sciences.


Ainsi, ils participaient à 3 ateliers : une conférence en mathématiques ; des expériences de chimie sur la chimiluminescence, les changements de couleur et les polymères ; des expériences de physique sur la tension superficielle des liquides, la transmission d’une information et les tubes à décharge.




mardi 29 novembre 2016

Participation du Lycée des Flandres au Téléthon 2016 du 28 novembre au 13 décembre 2016

Cette année, le Lycée des Flandres participe activement au Téléthon. Les actions ont lieu du 28 novembre au 13 décembre.

L’équipe pédagogique responsable du projet a proposé aux personnels et aux élèves de ramener au CDI du 03 au 21 novembre les livres et revues en très bon état dont ils n’avaient plus besoin. Du 28 novembre au 13 décembre, les livres sont mis en vente au profit du téléthon au CDI, avant les conseils de classe ou lors des réunions parents professeurs. Il faut noter une forte participation de l’ensemble de la communauté éducative autour de cette action.

Le lundi 28 novembre, dans le cadre de l’opération « 1000 chercheurs », trois chercheurs ont rencontré tous les élèves de première scientifique. Les thèmes abordés furent : les maladies génétiques, les maladies rares, la génétique, la thérapie génique, la thérapie cellulaire, les cellules souches... ainsi que toutes les avancées récentes de la biologie moléculaire ainsi que le quotidien du chercheur et les différents métiers de la recherche. Les responsables du comité Téléthon sont venus encourager ces actions et ont assisté à l’une des interventions.

Enfin, lors de cette même période, les élèves du CVL proposeront à leurs camarades et aux personnels du Lycée d’acheter les porte-clés Téléthon. Lors des réunions parents-professeurs, une vente de jus de pommes sera également réalisée au profit du Téléthon.

Opération Mille Chercheurs


Vente de livres au profit du Téléthon




lundi 28 novembre 2016

24 novembre 2016 : Sciences de l'Ingénieur au Féminin 2016

Partout en France et dans le monde, des femmes techniciennes et ingénieures innovent et réinventent le monde de demain. Qu’elles soient arrivées dans l’industrie et la technologie, par goût ou par hasard, elles sont toutes passionnées par leur métier, et enthousiastes pour en parler. Le jeudi 24 novembre, des Ingénieures étaient au Lycée des Flandres pour  témoigner du métier qu’elles exercent et du chemin parcouru depuis le lycée. Elles ont partagé leurs expériences avec des jeunes filles.
L’enjeu est de taille : Le métier d’ingénieur est porteur d’emplois et de très belles carrières.

Mais seulement 1 ingénieur sur 5 est une femme. Les industriels, pour mieux innover, souhaitent varier les profils dans leurs équipes : les femmes sont les bienvenues ! Un chiffre emblématique : Seulement 12 % environ des bachelières de la filière S poursuivent des  études d’ingénieurs, alors qu’elles sont à parité avec leurs homologues masculins en Terminale S, et qu’ils sont 4 fois plus nombreux à rejoindre ces mêmes filières.

D’une manière générale, les jeunes filles boudent les filières scientifiques et techniques de l’enseignement supérieur, par méconnaissance des métiers auxquelles ces filières mènent : les stéréotypes ont la vie dure et les jeunes filles s’autocensurent encore souvent inconsciemment.



15 novembre 2016 : sortie pédagogique pour les étudiants du BTS Comptabilité-Gestion

Le matin, visite d’une entreprise dynamique, les Ets Van Den Casteele, glacier à St Sylvestre Cappel afin de voir concrètement un processus de fabrication. Cette visite d'entreprise  a été exploitée dès le retour en classe en enseignement professionnel. De très nombreux aspects de l'entreprise ont été évoqués (horaires et conditions de travail, hygiène et sécurité en secteur agro-alimentaire, formation et parcours professionnel des salariés) et trouvent échos en management des entreprises. Les étudiants ont été sensibles à l'attention qui leur a été portée par les différents intervenants et salariés rencontrés tout au long de la visite. La dégustation de meringues et de glaces a naturellement emporté l'adhésion du plus grand nombre.


L’après-midi, retour près de 100 ans en arrière avec la visite des Carrières Wellington de la bataille d’Arras. Port du casque obligatoire car la visite se passe sous la ville d’Arras dans des carrières qui ont été exploitées initialement pour extraire de la pierre. La bataille d’Arras a commencé par la création de tunnels  pour les relier afin de s’approcher de la ligne ennemi, bien entendu sans explosif pour éviter la méfiance des allemands. Le 9 avril 1917, les britanniques démarrèrent les hostilités. D’abord un franc succès lié à l’effet de surprise, puis une hécatombe, 4000 morts pendant 39 jours.


Entreprise Van Den Casteele



Carrière de Wellington

vendredi 25 novembre 2016

Emma nous raconte son expérience du jury du festival du film d'Arras

La 17ème édition du rendez-vous international en Hauts de France, des amoureux du cinéma, le festival du film d’Arras s’est déroulé du 4 au 13 novembre 2016. Cette année encore, il était composé d’avant premières, de deux rétrospectives : une sur la guerre d’Espagne et la seconde « Evasion à tout prix » ainsi qu’une compétition européenne. Au total : 280 projections pour environ  40 000 visiteurs !

Lorsque notre professeur de cinéma et audiovisuel, M. Cozette, nous a proposé de candidater afin de faire partie du Jury Jeunes, j’ai tout de suite été enthousiasmée ! Je ne pensais pas alors que ma candidature serait retenue !

Le Jury Jeunes est composé de six lycéens de la région des Hauts de France, toutes filières confondues, en première ou en terminale, qui suivent l’option Cinéma et Audiovisuel. Nous devions décerner le prix «  Regard Jeunes » à l’un des neuf films de la compétition européenne.
Ces films éclectiques étaient tous étrangers et sous titrés, souvent d’Europe de l’est  ou d’Europe du nord. Leur scénario, leur façon de tourner, leur bande son étaient très diverses.

Nous avons vu les films du jeudi 10 au dimanche 13 novembre 2016. Neuf films en quatre jours. Beaucoup ? Pas vraiment, ils étaient étalés, et cela nous a permis de ne pas faire « une overdose ». A la fin des séances, nous devions toujours partir avant l’arrivée des réalisateurs, afin de ne pas être influencés par leurs commentaires. Ce qui était dommage car j’aurais aimé leur poser de multiples questions. Heureusement, nous avons pu le faire lors du dîner de clôture. Après les séances, nous échangions entre nous nos points de vue sur le film. Semblables parfois, ils divergeaient souvent complètement. Ce qui donnait lieu à des débats très constructifs.

Le dimanche après-midi, suite à la dernière projection, nous avons délibéré. Ce n’est que six heures plus tard, que nous sommes enfin arrivés à un compromis…  Roues libres est un film du réalisateur hongrois, Attila Till, qui n’était malheureusement pas présent lors de la remise des prix. Ce long métrage raconte l’histoire de Zoli et Barba, deux jeunes handicapés qui font la connaissance de Rupaszov, un ancien pompier condamné lui aussi à se déplacer en fauteuil roulant. Il s’avère que celui-ci est un tueur à gage engagé par la mafia locale. Bientôt ils s’associent afin de former un trio improbable. Mais lorsque, le patron de Rupaszov décide d’écarter les intrus, l’histoire prend une tournure inattendue. Si l’histoire nous a autant plu, c’est en partie grâce au scénario très orignal, à la bande son en phase avec cette dernière. Des acteurs en grande partie non professionnels, des plans très bien tournés, complétés par des mouvements de caméra très intéressants. Ce film a gagné, outre notre prix, celui du public et du jury presse. Il est d’ailleurs en compétition pour les Oscars.
Après la remise des prix et la projection d’un film en avant-première Un jour mon prince, nous sommes allés au dîner de clôture. A ce moment-là, nous avons rencontré des réalisateurs et des acteurs  et nous avons pu leur poser nos questions. Ils ont pris plaisir à nous répondre (en anglais). Un moment de partage très agréable, qui nous a permis d’en savoir plus sur l’envers du décor et de comprendre le choix de certains plans ou scènes.

Cette expérience est une première pour moi. Elle fut unique de par la possibilité de rencontrer des professionnels du cinéma et de faire partie d’un jury. Ces quatre jours furent intenses en émotions et riches en découvertes. Une chance d’avoir pu y participer ! J’espère y retourner l’année prochaine, cette fois-ci en qualité de spectatrice pour l’édition 2017.

Emma Duquesne Delobel 1ère S5



vendredi 18 novembre 2016

17 novembre 2016 : le Lycée des Flandres lauréat du prix des Initiatives catégorie établissement



Le lycée des Flandres a participé au Prix des Initiatives. Il s’agissait d’un concours qui visait à identifier et à valoriser des projets relevant de l'esprit d'initiative et d'entrepreneuriat. Nous étions positionnés dans la catégorie établissement et nous défendions notre stratégie pour développer la relation école-entreprise au sein de l’établissement. En effet depuis plusieurs années, notre ambition a été de proposer à chaque élève d’avoir, durant sa scolarité, au moins une rencontre avec l’entreprise. Notre objectif a été atteint au-delà de nos ambitions que ce soit au travers de stages d’observation en milieu professionnel, de rencontres de DRH, de simulations d’entretiens d’embauche avec de réels recruteurs, de participations à des actions d’entrepreneuriat ainsi que de visites d’entreprise. Bien évidemment, ces démarches s’inscrivent dans le travail d’orientation des élèves. Avant tout nous avons voulu vanter cette particularité qui est un axe fort de notre projet d’établissement.

Nous étions en concurrence avec des établissements renommés tels que l’école supérieure de journalisme de Lille et nous avons fièrement décroché le premier prix à savoir un vidéo projecteur interactif mais aussi la satisfaction d’avoir accompli un travail pertinent qui a été reconnu par le jury.

Au-delà du renforcement des actions existantes, nous comptons dans un avenir proche apporter une dimension internationale à notre investissement en développant des partenariats sur le thème de l’entrepreneuriat, un projet est en cours avec un établissement suédois.

Ce prix était organisé conjointement par « Nord France Innovation développement » et « la suite dans les idées » appuyés par la Région Hauts de France, l’académie de Lille et l’Union européenne.

http://prixdesinitiatives.fr/



mercredi 16 novembre 2016

4 novembre 2016 Une rencontre émouvante avec un acteur de la résistance

Pour la 4ème fois, monsieur Marcel Houdart, 92 ans, ancien résistant et ancien déporté par le train de Loos est venu témoigner, vendredi 4 novembre 2016, au lycée des Flandres. Devant une trentaine de lycéens, il a raconté avec « une joie de vivre hors du commun »selon Enzo son engagement dans la résistance. Il a apporté avec lui « son petit musée » en particulier une mitraillette Sten que son groupe pouvait cacher sous le manteau. Après une dénonciation Marcel Houdart est arrêté par la Gestapo le 16 juin 1944. Il passe son 20è anniversaire dans la prison de Cuincy près de Douai entre interrogatoires et torture. Puis il est transféré à la prison de Loos au cours du mois de juillet 1944. Le 1er septembre 1944, devant l’avancée des Alliés, la prison est évacuée. Marcel Houdart fait partie du dernier grand convoi de déportés ayant quitté le sol français. Près de 900 prisonniers résistants, réfractaires du STO (Service du travail obligatoire) et des otages sont entassés à Tourcoing dans des wagons insalubres, certains ayant servi au transfert de ciment. Direction les camps de concentration nazis en particulier celui de Sachsenhausen où il reste plus de huit mois.

Avec l’évacuation du camp le 21 avril 1945 commence « la marche de la mort » dans des conditions effroyables brisant toute dignité humaine. Ce témoignage selon Aymeric est un «  exemple pour notre génération qui s’avoue souvent vaincue par des petits obstacles ».

Avec émotion et stupéfaction, les élèves découvrent son tour de taille lors de sa libération. Il ne pèse alors que 35 kg. Plus qu’un cours d’histoire, son récit est « une leçon de vie » mais surtout un « témoignage en direct qui devient rare » résume Luna. Les élèves ne sont pas près d’oublier cet homme courageux, « d’une humilité et d’un charisme incroyables » conclut Théophile.

Article rédigé par Annick Hennion professeur d’histoire-géographie avec l’aide des élèves de la TES1.



8 novembre 2016 Visites poignantes de sites régionaux de la Grande Guerre

Ce mardi 8 novembre 2016 les élèves de 1ère L1 sont allés visiter deux lieux poignants de mémoire de la Grande Guerre dans la région. Les Hauts de France ont été particulièrement touchés par les combats. Aucun élève ne connaissait auparavant l’existence de la carrière de Wellington, lieu de préparation des troupes britanniques avant l’assaut du 9 avril 1917 dans les faubourgs d’Arras. Munis d’un casque anglais, les élèves ont pu retrouver des traces tangibles de la présence de soldats dans ces galeries souterraines creusées par des tunneliers néo-zélandais d’où le nom de « Wellington » capitale de la Nouvelle-Zélande. Puis la sortie s’est poursuivie par une émouvante visite sur le site de Notre Dame de Lorette, plus grande nécropole militaire française. Il fut le théâtre des batailles de l’Artois en 1915 où plus de 100 000 poilus français sont tombés. Mais c’est surtout l’anneau de la mémoire qui a touché les élèves, un monument unique au monde rassemblant les noms des combattants morts sur le sol du Nord-Pas-de-Calais, quelque soit leur nationalité. C’est l’occasion de retrouver peut-être le nom d’un ancêtre. Et c’est unis par les mains que les élèves ont rendu hommage à ces hommes par une minute de silence.


mercredi 9 novembre 2016

4 novembre 2016 : remise des diplômes de BTS

Nous avons reçus les lauréats 2016 des classes de BTS pour leur remettre leur diplômes.


Les BTS CGO 72,7% de réussite :

 Les BTS MUC 84,4% de réussite :

Les BTS AERO 96,3% de réussite :



mercredi 26 octobre 2016

14 octobre 2016 : Rencontre avec un écrivain vénitien, Roberto Ferrucci

Cette année, l’équipe des professeurs de lettres et les professeurs documentalistes mettent en place un prix littéraire du lycée des Flandres. Ce prix a pour thème l’Italie. Dix classes de seconde participent à ce prix et liront quatre livres :
  • Roberto Ferrucci.- Venise est lagune. Éditions de la Contreallée
  • Fred Vargas.- Ceux qui vont mourir te saluent. Éditions Viviane Hamy
  • Laurent Gaudé.- Le soleil des Scorta. Actes Sud
  • Andrea Camilleri.- Maruzza Musumeci. Fayard
Au mois de mai, les élèves choisiront le livre qui se recevra le prix du lycée des Flandres.

En partenariat avec la maison d’édition lilloise La contreallée, accompagné d’Anna Rizzello et Benoît Verhille, Roberto Ferrucci est venu ce vendredi 14 octobre rencontrer huit classes de seconde.
Tous les élèves avaient lu son texte. D’ailleurs, dans quel genre peut-on classer le texte de Ferrucci ? Comme il le leur a expliqué, c’est d’abord un essai puis un roman pour finir en pamphlet.
Les élèves avaient préparé la venue de Roberto Ferrucci avec leurs enseignants de lettres. Certains avaient réalisé des dessins, d’autres avaient écrit des lettres, des acrostiches, d’autres encore avaient préparé une pétition pour défendre Venise… Les élèves lui ont lu des textes, lui ont montré et donné leurs travaux, ce qui a beaucoup touché l’auteur. Roberto Ferrucci a répondu à leurs questions, qu’elles concernent son travail d’écrivain ou le problème des paquebots à Venise. Il a également pris le temps de dédicacer les livres des élèves.

Le partenariat avec les éditions de la contreallée va se poursuivre au deuxième trimestre puisque l’éditeur Benoît Verhille viendra au lycée présenter aux élèves son métier d’éditeur.





mercredi 19 octobre 2016

18 octobre 2016 : Karting pour les BTS Aéro

La traditionnelle séance de karting a eu lieu ce mardi soir à Saint-Martin-au-Laërt. C’était l’occasion pour les étudiants du BTS Aéronautique de se mesurer à leurs camarades de l’IAAG.
Bien installés dans les kartings de 200cc, ce ne sont pas moins de 15 équipes qui se sont lancées dans la course, une heure durant.
Ce moment de détente bien sympathique leur aura permis de resserrer les liens et, une fois n’est pas coutume, de dépasser (pulvériser ? ) leurs professeurs inscrit dans la compétition.
Piqués au vif, ces derniers ont demandé aux responsables des machines si l’ensemble des « Service Bulletin » et autres « Airworthiness  Directive » avait bien été appliqués. En représailles, se rendant à l’évidence, les enseignants ont promis aux étudiants des devoirs de vacances en nombre et en difficultés !
La compétition creusant, la soirée s’est terminée par un repas dans un restaurant gastronomique (fast food)
Le rendez-vous est pris le 13 décembre prochain pour une nouvelle session de karting.





vendredi 14 octobre 2016

12 octobre 2016 Raid de Saint Jans Cappel

La Raid'Haz Team du lycée des Flandres s'offre la seconde place du raid des lycées!!
Une magnifique représentation du lycée des Flandres au raid de Saint Jans Cappel ce mercredi 12 octobre, où les élèves ont enchaîné de multiples épreuves de pleine nature.
Avec 5 équipes engagées (28 élèves) sur les 45 présentes, soit la plus forte représentation des lycées,  la Raid'Haz Team  a réussi l'exploit de placer toutes ses équipes dans la première moitié du classement. Elle s'offre même un podium!
Au final, les équipes d'Hazebrouck se seront classées 2nd, 11ème, 12ème, 17ème et 22ème.
Bravo à tous.




jeudi 6 octobre 2016

Raid du 5 octobre 2016

Félicitations à la Raid'Haz Team qui était présente en force au Raid des lycées d'Arques... Pas moins de 3 équipes représentaient le lycée des Flandres sur 22 équipes lycée de l'académie se battant pour une place au championnat de France!!
Merci à vous pour votre engagement, votre attitude et surtout cette superbe ambiance lors de cette grosse journée.
Nos trois équipes terminent 8ème, 13ème et 18ème sur 22 équipes.
N'hésitez pas à consulter la page facebook du lycée (asdulyceedesflandres) pour d'autres photos et des vidéos.



mercredi 5 octobre 2016

27 septembre 2016 : Un autre regard sur Lille...


Il faisait un temps estival ce mardi 27 septembre, autant dire un temps idéal pour que nos élèves de 1e S4 découvrent Lille au fil d’un parcours pédestre.
Certains élèves n’étaient jamais venus à Lille, d’autres connaissaient les rues commerçantes. Mais c’est un autre visage de la ville que Mme Obert, leur professeur de français, souhaitait leur montrer. Le parcours - 6,5 km, tout de même ! - avait pour but de découvrir les quartiers d’Euralille et du Vieux Lille.
Deux quartiers que tout oppose : d’une part des bâtiments modernes et imposants, de larges avenues, une circulation incessante ; d’autre part des maisons en pierre ou en bois, des ruelles étroites, des promeneurs.
Ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure, saisir des contrastes, s’imprégner d’une ambiance... les élèves devaient se mettre dans la peau d’un artiste curieux qui flâne en ville, et prendre des photos. Ils ont été impressionnés par la Tour de Lille, étonnés par le Jardin des Géants, séduits par les vieilles pierres de la rue de la Monnaie, déçus par la cathédrale Notre-Dame de La Treille et séduits par la Grand Place.
En classe, ils ont eu l’occasion d’étudier des œuvres d’artistes (poètes, peintres et photographes) qui ont représenté la ville ; ils lisent Le Spleen de Paris (ou Petits poèmes en prose), recueil dans lequel Baudelaire porte un regard curieux et critique sur Paris.
A leur tour, les élèves vont se lancer dans la création artistique : ils produiront un poème en prose où ils évoqueront Lille, et proposeront une image (photo retouchée ou non) qui viendra illustrer leur poème 
ELISABETH OBERT, professeur de lettres


mardi 21 juin 2016

7 juin 2016 : l'atelier scientifique du lycée au CEA


Le mardi 7 juin, les élèves de l’atelier  scientifique du lycée ont pu visiter le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) de Saclay.

Après une présentation des différentes activités du CEA, les élèves se sont rendus sur la plate forme TAMARIS qui permet de générer des ondes sismiques et d’étudier leurs effets sur les matériaux. Une chercheuse responsable du laboratoire leur a décrit les différents appareillages ainsi que l’expérience en cours.

Mr Jean Luc SIDA physicien et responsable de la communication du site de Saclay est venu partager le repas avec les lycéens.

Ils se sont ensuite dirigés vers le laboratoire Capteurs diamant qui travaille sur la synthèse et les différentes applications du diamant. En effet, au sein de cette entité les physiciens produisent du diamant pour des utilisations très diverses (domaine médical : implant rétinien, domaine instrumentation : capteur moléculaire….)

C’est ensuite Mr Jean Luc SIDA qui prit en charge le groupe pour une visite historique des lieux  à travers les œuvres réalisées en différents endroits par le  célèbre artiste pochoiriste C215.

Julien, Aimé, Jean Baptiste, Romane, Marie, Alix, Manon et Victor ont ainsi pu découvrir le temps d’une journée le monde de la recherche dans ce lieu particulier.

vendredi 17 juin 2016

Prix lycéen du livre de sciences économiques et sociales

Pour la première fois cette année, le Lycée des Flandres a participé au prix lycéen du livre de sciences économiques et sociales. Ce sont les élèves de première ES1 qui se sont attelés à la lecture des huit ouvrages en lice pour le prix dans le cadre de l’accompagnement personnalisé avec quatre de leurs enseignants : Mmes Braems et Foulon, respectivement professeur documentaliste et professeur de mathématiques, et M. Cozette et Szczesny, respectivement professeur de lettres et professeur de sciences économiques et sociales.
Les élèves ont lu les ouvrages, rédigé des fiches de lecture, posté des articles critiques sur le blog du prix, échangé leurs impressions lors de débats.
Au terme de ce travail, ils ont choisi les trois ouvrages qui leur paraissaient les plus intéressants :
  • Le corps des autres d’Ivan Jablonka . Ivan Jablonka est historien et éditeur. Ce livre est une enquête sur les esthéticiennes, qui s’occupent du corps des autres mais qui jouent aussi le rôle de psy, de coach, d’infirmière ou d’assistante sociale.
  • Voyage de classes de Nicolas Jounin. Nicolas Jounin est sociologue. Des étudiants de Seine-Saint-Denis ont enquêté dans les beaux quartiers. Ce livre relate quelques-unes des expériences qu’ils ont vécues et raconte « les batailles livrées pour mieux connaître un monde social dominant ».
  • Ma vie à deux balles, génération débrouille de Sophie Brändström et Mathilde Gaudéchoux. Dans ce livre, deux journalistes nous mettent face aux difficultés d’accès au logement et aux soins, aux contrats de travail précaire, toutes conditions de vie difficiles que subissent les jeunes sous les effets de la crise économique et sociale. Elles nous permettent également de découvrir les astuces, bons plans, infos… pour surmonter tous ces obstacles.
Ces choix ont été envoyés aux organisateurs du prix qui les ont additionnés aux choix des autres lycées. L’ensemble de ces votes a abouti à l’élection du Prix lycéen de sciences économiques et sociales.

Le prix lycéen 2016 du livre de SES est donc attribué à :
Nicolas Jounin pour " Voyages de Classes , Des étudiants de Seine Saint Denis enquêtent dans les beaux quartiers" Paris, la découverte , coll "cahier libres".
Il devance d'une courte tête  le livre D'Arnaud Parienty  "School Business " Paris, la découverte qui arrive donc Second. Le trio est complété par l'ouvrage d'Ivan Jablonka "le corps des autres, Paris, éditions du seuil.

Fait assez rare pour être souligné, cette année , le trio de tête compte 2 ouvrages de sociologie.

Le site du prix lycéen du livre de sciences économiques et sociales

Une émission sur RFI avec l'auteur lauréat

jeudi 16 juin 2016

15 juin 2016 : Quatre élèves du lycée des Flandres mis à l’honneur à la Préfecture de Lille.

Les lauréats

Entourés de leurs enseignantes
Ce mercredi 15 juin 2016 quatre élèves du lycée des Flandres ont été récompensés pour leur travail effectué dans le cadre du prestigieux concours national de la résistance et de la déportation. En effet Louis Halluin, élève de première L,  a reçu le 6ème prix départemental en devoir individuel parmi plus de 126 candidats. Dans le cadre d’un travail collectif, Safia Benkhalfallah, Léonie Dangre et Orane Dupond élèves de seconde Wright ont elles aussi été primées. Ces distinctions récompensent le fruit d’un travail passionné encadré par Mmes Caudron, Hennion et Réant, professeurs au lycée. Avec émotion les élèves ont pu entendre le témoignage vibrant et chantant de Liliane Leignel, déportée à l’âge de 11 ans et qui se rappelait les chants murmurés dans les camps pour résister et survivre. Oui l’art est aussi une « arme » de résistance. Ces moments poignants resteront à jamais gravés dans leurs mémoires. Répondant au devoir de vigilance, ils pourront aussi transmettre le fruit de leurs réflexions  afin que les générations futures n’oublient jamais ce passé et ses horreurs … « Oui, plus jamais ça ! » 

vendredi 3 juin 2016

Le lycée des Flandres au concours 2016 de l'APNES

L'APNES est l'association des professeurs de néerlandais de l'enseignement secondaire. Ces enseignants organisent chaque année un concours qui récompense les élèves des différents lycées et collèges du Nord et du Pas-de-Calais. Il y avait des élèves de Nieppe, de Tourcoing, de Calais, de Dunkerque, de Lille, etc. Environ 320 élèves venus en autocar jusqu'à l'UFR des LEA de Roubaix.

49 élèves du lycée des Flandres participaient à ce concours. 15 secondes LV3 au concours A1 et le reste 2LV2 + 1LV3 ont fait les tâches du concours A2 (par groupe de 2). Ils avaient étudié 3 passages de 5 minutes en classe du film belge LOS ainsi que le dossier pédagogique autour du film (parlant notamment de la discrimination).
Des élèves de chaque établissement ont reçu un prix en interne (des spécialités belges) et il y a eu un grand concours récompensant la meilleure prestation du concours A1 et les 2 meilleures tâches en A2 avec un week-end à Anvers tout frais payé (c’est la ville où avait été tourné le film).

Gagnants pour le lycée des Flandres :
A1: Flavie Salomez et Pauline Vanhove (2PEI)
A2: Oksana Cardon (2HORTA) et Yélène Millecamps (2PEI)
Nous avons également eu un groupe qui a gagné le concours avec brio: Clément Priez et Matteo Ravat (toujours en 2PEI)

Le lien vers le site de l'association

jeudi 2 juin 2016

Jeunes en librairie

Le projet Jeunes en librairie

Le dispositif Jeunes en librairie, initié par l’Association des libraires indépendants, a pour objectifs de sensibiliser les jeunes à l’économie du livre et de leur faire découvrir la diversité des métiers liés au livre. Il vise aussi à favoriser une démarche autonome de l’élève, qui pourra fréquenter la librairie après le projet.

Les élèves de 2nde Horta ont participé à ce projet cette année, encadrés par Mme Santamaria, professeure de lettres, Mme Delbecq, professeure documentaliste, et M. Berlot, professeur d’histoire-géographie. Leur travail était essentiellement basé sur la littérature jeunesse : comment former le lecteur de demain ? Comment susciter l’envie de lire chez les plus jeunes ? En l’espace de quelques mois, ils ont rencontré à plusieurs reprises Elisabeth Chombart, la libraire du Marais du livre et partenaire du projet. Cette dernière est d’abord venue au lycée présenter son parcours et son métier, et répondre aux nombreuses questions préparées par la classe.

Elle est revenue ensuite, accompagnée de Boris Vanhelst, délégué régional de la maison d’éditions L’Ecole des loisirs. Celui-ci a expliqué son rôle bien particulier dans la chaîne du livre et son métier, assez méconnu du grand public mais cependant passionnant.
Les élèves ont aussi eu la chance de faire la rencontre d’un auteur de polars, Lucienne Cluytens, et de son éditeur, Gilles Guillon, des éditions Pôle Nord.

Par ailleurs, à l’occasion d’activités à la bibliothèque municipale d’Hazebrouck, ils ont pu mieux connaître le métier de bibliothécaire « adultes » et « jeunesse » et découvrir les lieux. Quelques élèves volontaires de la classe sont retournés à la bibliothèque à l’occasion d’un temps de rencontre avec six auteurs pour la jeunesse venus participer aux Bouquinales.

Les 12 et 19 mai derniers a eu lieu le point d’orgue de ce projet, avec la visite du Marais du livre. Cette fois, c’est Elisabeth Chombart qui a reçu la classe et leur a fait découvrir sa librairie. Chaque élève a ensuite eu la joie de recevoir un bon d’achat pour un livre de son choix, sans aucune restriction. Aidés par les conseils avisés de la libraire et de son assistante, les élèves ont alors exploré les rayonnages. Certains ont opté pour le dernier roman de leur auteur favori, d’autres ont choisi    des romans policiers, fantastiques, ou encore des œuvres classiques.

En sortant de la librairie, leur « cadeau » à la main, les élèves étaient tous ravis  de leur choix, et impatients de commencer à lire.  Ce fut un moment bien agréable pour chacun, qui a permis de « finir le projet en beauté », pour reprendre les mots de Lison, une élève de la Seconde Horta !


Boris Vanhelst